voyager à 320 km/h sur des rails magnétisés le long des autoroutes

0


Une petite année après avoir quitté la société récemment renommée Virgin Hyperloop One, qu’il a d’ailleurs co-créée, Brogan BamBrogan a présenté son nouveau projet d’avenir en matière de transport.

Crédits : Arrivo

Le projet dessiné par la start-up Arrivo se rapproche assez de celui d’Elon Musk avec The Boring Company, à savoir un dispositif sur lequel on pourrait embarquer avec sa voiture, pour se déplacer en pleine ville ou autour des villes à une vitesse supérieure à celle qui est aujourd’hui autorisée sur les autoroutes (françaises, du moins).

Exit les coûteux tubes

Néanmoins, à la différence de l’idée d’Elon Musk, Arrivo ne compte pas déplacer ses utilisateurs dans un tunnel mais sur un rail magnétisé. Et ce, à 320 kilomètres à l’heure. Le rail hébergera des véhicules « cargos » qui porteront eux-mêmes les voitures des particuliers ; particuliers qui pourront alors vaquer tranquillement à leurs occupations (forcément drôles et épanouissantes, comme le montre la vidéo ci-dessous). Petit bonus : les cargos pourront également se déplacer sur les routes classiques.

La jeune société américaine, qui a surnommé son dispositif le « super urban network », a annoncé avoir conclu un partenariat avec le Colorado’s Department of Transportation pour étudier la construction d’un tel projet à Denver, la capitale et la ville la plus peuplée de l’État du Colorado. Contrairement à la technologie Hyperloop, qui promet de relier deux villes souvent éloignées de plusieurs centaines de kilomètres en un court laps de temps (comme Paris et Amsterdam en 30 minutes), Arrivo mise sur les besoins plus proches des villes et des mégalopoles, souvent congestionnées par le trafic automobile. Les trajets centres-villes / aéroports seront donc privilégiés (comme chez The Boring Company).

• Lire aussi : Relier les principales villes du monde en moins d’une heure grâce à des fusées, le nouveau projet fou d’Elon Musk

Arrivo va construire une portion test le long de l’autoroute E-470, située à l’Est de Denver, qui le traverse du nord au sud et qui passe à proximité de l’aéroport. Si la feuille de route est respectée, la construction débutera en 2019 et les premiers tests seront lancés deux ans plus tard.



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.