Economique et écologique, la pile à combustible Pipaa veut conquérir l’aéronautique

0


Bpifrance a récemment annoncé le financement (à hauteur de 19,3 millions d’euros) du projet de pile à combustible initié par Safran Power Units, spécialiste des systèmes de puissance pour l’aéronautique. Ces piles à combustible devraient un jour fournir la puissance électrique nécessaire aux avions pour manœuvrer sur les taxiways d’aéroports.

De l’électricité pour économiser en kérosène, un enjeu économique et écologique

Aux alentours de 2019-2020, le projet Pipaa (pile à combustible pour applications aéronautiques) associé à un réservoir d’hydrogène devrait permettre aux compagnies aériennes de se passer des tracteurs et de couper les moteurs des avions une fois au sol afin de réduire les émissions polluantes et sonores tout en réduisant leur consommation de kérosène. Représentant un investissement total de 51,6 millions d’euros sur 5 ans, cette alternative au produit pétrolier devrait être testée et soutenue par de nombreuses compagnies aériennes comme Tronico, Ad Venta et Easyjet.

Propulsion électrique en vol ?

Souhaitant exploiter la technologie à son maximum, les responsables du projet expliquent que « cette source d’énergie propre devrait à terme être capable de fonctionner durant toute la durée d’un vol, y compris pour un avion long-courrier à haute altitude »

• Lire aussi : L’E-Fan X d’Airbus : une nouvelle étape vers l’avion hybride électrique

Parallèlement au projet Pipaa, Safran collabore déjà avec Airbus sur une solution de taxiage électrique des A320. Ils espèrent ainsi équiper le train d’atterrissage des avions de moteurs électriques pour leur permettre de se déplacer au sol en parfaite autonomie. De quoi également faciliter la gestion du trafic.



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.