Le magazine Science & Vie fera peau neuve en 2018

0


Science & Vie souhaite en 2018 éclairer le futur, positiver le progrès et parler de la vraie vie à travers le prisme scientifique.

2018, l’année des nouvelles ambitions

« Éclairer le futur, positiver le progrès et parler de la vraie vie à travers le prisme scientifique » : voici le nouveau slogan du magazine Science & Vie pour démarrer la nouvelle année. En 2018, la revue scientifique compte bien innover pour satisfaire ses fidèles lecteurs et booster son audience auprès du plus grand nombre.

Nouvelle année, nouvelle formule !

La nouvelle année est le moment où l’on prend des bonnes résolutions. Pour le magazine Science & Vie, la principale résolution (prise légèrement en avance) est donc de proposer avec une nouvelle formule inédite. À partir du 24 janvier 2018, différentes nouveautés seront au menu, notamment un nouveau format dont le but sera de redonner de la clarté au magazine et d’améliorer l’expérience de lecture.

Le mensuel disposera également d’un nouveau style graphique : les images, les schémas et les infographies seront entièrement changés afin de mieux expliquer les concepts évoqués dans les articles. Enfin, de nouvelles rubriques profiteront de ce petit coup de peinture pour faire leur apparition.

Puits de savoir et source d’inspiration

Créé en 1913 par Dupuy, le magazine français Science & Vie, comme son nom l’indique, se focalise sur tout ce qui concerne la science et la technique. D’après les propos de son créateur, le but était de créer une revue qui permettrait de connaître les inventions, les nouvelles constructions, découvertes… et aussi de « réenchanter le chemin du progrès à travers la Science ». À cela, il ajoute qu’il souhaitait mettre en œuvre un magazine « rédigé et illustré pour être compris par tous ».

Pendant un siècle, ce journal de vulgarisation scientifique a permis à ses lecteurs de suivre l’évolution du monde et de découvrir les différentes révolutions scientifiques. Par exemple, le magazine avait évoqué il y a 80 ans les menaces que les activités humaines faisaient peser sur la biodiversité et le climat de la Terre, mettait en doute les affirmations sur la sécurité et le prix de l’électricité nucléaire (il y a 40 ans) ou avait aussi cité le Médiator parmi les médicaments dangereux (il y a 10 ans).

La nouvelle formule sera donc l’occasion de faire découvrir les prochaines innovations scientifiques à une nouvelle génération de lecteurs.



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.