La prochaine Porsche 911 sera hybride rechargeable

0


Porsche prépare une version hybride plugin de sa mythique 911.

Porsche 911

Certains s’inquiéteront de la fin annoncée d’un mythe. D’autres se réjouiront de cette avancée symbolique d’une voiture de sport iconique dans un monde plus respirable. Et cette fois ce n’est pas juste un exercice de style

Selon nos confères d’Automotive News,  il se dit que le fameux coupé Porsche 911 pourrait être en partie électrique dans un futur assez proche. C’est un peu plus qu’une rumeur puisque l’information provient du PDG de Porsche en personne, Oliver Blume.

Blume a récemment indiqué à Automotive News qu’une version hybride rechargeable de la 911 sera mise en vente vers 2023, environ quatre ans après la refonte de la version actuelle (991 Phase 2), prévue pour 2019 (992). La publication rapporte que la décision d’hybrider le coupé n’est pas définitive, mais que Blume pousse dans cette direction quand même : « Il sera très important pour le 911 d’avoir un hybride » a-t-il déclaré lors du Salon de Los Angeles.

Une nouvelle technologie de batterie pourrait porter l’autonomie en électrique  à 70 km, une portée qui augmentera certainement d’ici 2023. Rappelons que l’hybride n’est pas une nouveauté pour Porsche puisque les premiers modèles à embarquer cette motorisation ont été commercialisés dès 2012, avec la berline Panamera et le SUV Cayenne. La dernière génération de la Porsche Panamera Hybride est déjà une hybride plugin (rechargeable) et propose des performances de haut niveau avec une puissance combinée de 462 chevaux et une portée en électrique de 50 km. Sans parler de l’extraordinaire 918, qui a montré la voie en matière de hautes performances en hybride.

L’hybride pour améliorer encore les performances

On sait également que Porsche travaille d’arrache-pied sur la Porsche Mission E, une voiture entièrement électrique dont la sortie est prévue pour 2020, et qui viendrait se placer sur le créneau de la Tesla Model S, avec en prime le savoir-faire de Porsche en matière de berline sportive de luxe.

En termes de véhicules hybrides, deux écoles et deux approches ont éclos au cours des dernières années : d’une part celle des constructeurs généralistes qui voient dans cette technologie une façon de produire des voitures plus sobres et moins polluantes, et d’autre part celle des constructeurs Premium, dont la philosophie consiste à produire des véhicules plus performants tout en restant dans les normes en matière de pollution. C’est le cas d’Infiniti par exemple, avec sa berline Q50S Hybride Sport Tech, dans laquelle l’adjonction d’un moteur électrique au V6 essence d’origine a été pensée comme l’intégration d’un turbo, boostant considérablement les performances tout en conservant une consommation très raisonnable pour une voiture d’une telle puissance (364 chevaux). C’est probablement la voie que suivra Porsche avec la 911 Hybride Plugin, qui ne pourra que gagner en performances avec l’arrivée d’un moteur électrique, même si la place risque d’être difficile à trouver pour le moteur et ses batteries, même si Oliver Blume précise que Porsche a préparé la plate-forme 911 de la prochaine génération pour accueillir le système de batteries de l’hybride rechargeable.

Porsche est en pleine transformation digitale, et démontrera certainement que l’on peut être un constructeur historique de voitures de sport (et de course) et embrasser le futur avec le même appétit, et toujours beaucoup d’intelligence.



Source link


vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.