Kymco présente la SuperNEX, une moto électrique sportive avec bruit de moteur amplifié


Kymco, si vous ne connaissez pas, est un grand fabricant taïwanais de scooters qui s’est récemment engouffré dans la brèche de l’électrification avec succès. Mardi, le constructeur a pris tout le monde de court en présentant au salon EICMA à Milan (un salon international des deux roues) une moto électrique Superbike, autrement dit sportive. Le constructeur se veut novateur et initiateur d’une tendance :

« Alors que personne n’a de doute sur le fait que le futur du transport personnel sera électrique, beaucoup songent toujours aux implications profondes que l’électrique aura sur les motos sportives. » dit Allen Ko, le PDG de Kymco.

La Tesla des motos ?

La moto affiche des performances de premier ordre avec un 0 à 100 km/h abattu en 2,9 secondes, un 0 à 200 km/h en 7,5 secondes, et une vitesse de pointe de 250 km/h atteinte en 10,9 secondes. De telles performances sur papier sont intéressantes, mais généralement réservées aux pilotes professionnels. Généralement, parce que Kymco a eu la bonne idée de développer le “Full Engagement Performance“(FEP), une assistance électronique qui empêche les roues de glisser et les roues arrière involontaires, histoire de faire profiter des performances au plus grand nombre.

Kymco-SuperNEX-2

Mais que les puristes se rassurent, le niveau d’implication de cette assistance est réglable. D’ailleurs pour satisfaire les plus réfractaires à l’électrique, Kymco s’est concentré sur deux points ayant pour but de transcrire une expérience “authentique” aux motards : la boite de vitesse et le bruit moteur. Vous n’êtes certainement pas sans savoir qu’un moteur électrique n’a pas besoin de boite de vitesse pour fonctionner et qu’il est très silencieux.

Les puristes amadoués

Pourtant, la SuperNex est équipée d’une boite de vitesse à 6 rapports avec levier d’embrayage et sélecteur de vitesse pour “utiliser la plage de puissance optimale du moteur pour exploiter pleinement le potentiel du véhicule“, dixit Kymco. Quant au bruit moteur, le constructeur a mis au point un « active acoustic motor » qui amplifie artificiellement le bruit produit par le moteur électrique à l’aide de haut-parleurs intégrés. Outre l’aspect purement sensitif, cela indique “le niveau de régime et la condition de charge du moteur. Il permet au pilote de prendre constamment conscience de la situation, de sorte qu’il peut déterminer le moment où il doit passer la vitesse et appliquer la manette des gaz.”

On ne sait pas encore quelle sera la date de commercialisation ni le prix de vente, mais Kymco semble motivé à mettre sa SuperNEX en production.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.