12/ 07/ 2019

Par Vincent Leblanc

Les commentaires sont clos

Partager c’est cool !

Avec l’essor mondial et exponentiel d’Internet et plus spécifiquement le développement des réseaux sociaux et des objets connectés, aujourd’hui, il est absolument indispensable de se protéger contre les dangers du réseau des réseaux.

En 2018, les pirates ont principalement eu recours à des vers pour infecter les ordinateurs des utilisateurs. Plus d’un tiers de tous les malwares identifiés correspondaient à la définition de ce type de programmes malveillants.

Ensuite, ce sont les virus et les chevaux de Troie spécialisés, dont les chevaux de Troie bancaires et les ransomwares (blocage des données et demande de rançon) qui suivent la marche.

Il apparaît donc clairement que le mauvais code du moment appartient à la catégorie ransomware. Dans le détail, il s’agit d’un cheval de Troie qui infiltre le système. Il chiffre en arrière-plan (sans que vous soyez au courant) vos fichiers quel que soit le type: bureautique, médias, autres.

Une fois que le code a fini de crypter les données, il avertit l’utilisateur de son action. Si la victime veut récupérer ses fichiers, elle doit payer une somme d’argent souvent importante. Les fichiers ne peuvent pas être repris sans la clé de chiffrement.

Pour éviter ce problème précisément mais aussi certains autres, il est donc nécessaire et même primordial de posséder un logiciel antivirus. Mieux, installez un logiciel tout-en-un qui permet de vous protéger contre les différents dangers d’internet. La quasi-totalité des éditeurs de logiciels antivirus payants en proposent comme McAfee, Kaspersky, Symantec (Norton), AVG, F-Secure et bien d’autres encore.

Plusieurs antivirus gratuits et payants

Ces solutions permettent de se prémunir contre la plupart des attaques passées, présentes et à venir. En effet, elles protègent la vie privée, les données personnelles. Elles sécurisent vos transactions bancaires et différents achats réalisés sur la toile tout en proposant également, la plupart du temps, un module de contrôle parental et une sécurisation des mots de passe et certains logiciels peuvent même aller jusqu’au chiffrement de vos fichiers.

Quelques précautions méritent pourtant d’être soulignées. Ci-dessous vous trouverez une liste de ce que vous pouvez ou ne devez surtout pas faire si vous voulez être bien protégé sur le Web.

Les conseils à suivre:

1 Enregistrez-vous sur des sites connus et évitez ceux qui peuvent avoir mauvaise réputation.

2 Vérifiez les adresses e-mail de vos expéditeurs. En cas de doute, recherchez l’adresse de votre nouveau correspondant sur un moteur de recherche pour savoir si elle n’est pas référencée comme une arnaque.

3 Utilisez un mot de passe suffisamment fort pour qu’il soit difficilement identifiable.

4 Éduquer vos enfants face aux dangers d’Internet mais sans leur faire peur non plus. Autorisez ou interdisez l’accès à certains sites non adaptés. Parlez le plus possible avec eux de ce qu’ils font sur Internet. Faites en sorte qu’ils soient prudents en expliquant notamment ce qui peut se passer s’ils révèlent trop de choses personnelles.

5 Faites régulièrement une copie de sécurité de vos documents les plus importants. Réalisez deux copies dont l’une est stockée localement sur un disque dur externe physique et l’autre est enregistrée dans le cloud via des services comme Google Drive, Dropbox, Microsoft OneDrive, etc.

6 Mettez régulièrement à jour le système d’exploitation de votre ordinateur, votre navigateur Internet, votre antivirus et plus généralement vos applications.

7 Utilisez un programme antivirus et, si possible, un qui soit le plus complet possible avec pare-feu, navigation sécurisée, etc.

8 Vérifiez bien que l’adresse du site sur lequel vous vous apprêtez à enregistrer vos coordonnées bancaires pour payer un bien ou un service commence par https://

Les choses à ne pas faire:

1 Participer à une chaîne d’e-mails que vous avez pu recevoir d’amis ou de collègues. C’est forcément une arnaque visant à récupérer des adresses électroniques ou faire cliquer sur des liens renvoyant sur des sites malveillants.

2 Répondre à une personne qui vous envoie un message électronique pour vous dire que vous êtes l’heureux bénéficiaire d’une personne qui est décédée mais que vous ne connaissez absolument pas. La personne malveillante va finalement essayer de vous soutirer de l’argent.

3 Donner vos coordonnées bancaires par e-mail. Une banque ou tout autre organisme sérieux ne vous demandera jamais ces informations dans un message électronique, elle passera nécessairement par un formulaire sécurisé en ligne.

4 Cliquer directement sur un lien depuis un message électronique. Copiez-le dans le presse-papier puis collez l’adresse dans votre navigateur.

5 Continuer à utiliser son ordinateur alors qu’on a détecté un programme indésirable ou un processus inconnu sur le PC. Il faut immédiatement couper la connexion avec le réseau et donc avec Internet pour éviter les fuites d’informations vers l’extérieur.

6 Utiliser un mot de passe trop simple comme une suite de chiffres ou de lettres du clavier ou en rapport avec des choses personnelles telles que le nom d’un enfant ou sa date de naissance.

7 Passer outre l’analyse par un antivirus d’une clé USB ou d’un support de stockage externe dont vous n’êtes pas à l’origine. Scannez-les toujours avant de les ouvrir.

8 Enregistrez vos mots de passe sur des sites lorsque vous utilisez un ordinateur que vous partagez avec d’autres personnes connues ou non.

Après ces quelques conseils, d’un point de vue plus général et surtout plus global, pensez également à protéger votre ou vos appareils mobiles tels que smartphones ou tablettes tactiles. Le nombre de menaces croît chaque jour et il convient aussi d’utiliser une solution adaptée. N’hésitez surtout pas à installer un antivirus sur vos mobiles avant qu’un problème n’arrive.

(article lu 383 fois)

Partager c’est cool !



Source link