Démanteler Amazon, Google et Facebook : le projet choc d’une candidate aux primaires démocrates US


Massachusetts National Guard via Flickr

Connue pour son combat contre les grandes institutions bancaires pendant la crise de 2007, la sénatrice Elizabeth Warren s’attaque désormais aux entreprises dominantes de la Silicon Valley, en proposant, si elle est nommée à la présidence des États-Unis, de démanteler Amazon, Google et Facebook. Un projet qui vise à démarquer la femme politique des autres Démocrates, tout en relançant la concurrence entre les géants de la tech.

“Les grandes entreprises technologiques d’aujourd’hui ont trop de pouvoir sur notre économie, notre société et notre démocratie. Ils ont écrasé la concurrence, utilisé nos renseignements personnels à des fins lucratives (…). Je ne veux pas d’un gouvernement qui est là pour travailler pour les géants de la technologie. Je veux un gouvernement qui travaille pour le peuple” – Elizabeth Warren, sénatrice démocrate

Lors d’un meeting organisé vendredi à Long Island City, Elizabeth Warren a pointé du doigt “ces géants de la technologie qui pensent régner sur la terre”, les accusant notamment d’opérer des “fusions anticoncurrentielles”. Pour la sénatrice, l’objectif est ainsi de contraindre les grands acteurs de la tech à se séparer de certaines entreprises satellites. En contraignant Facebook à abandonner Instagram et WhatsApp par exemple ou en interdisant à des sociétés qui possèdent des marketplaces de vendre leur propres produits dessus.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.