Écran à encoche, à trou ou coulissant : identifiez le design le plus adapté à vos besoins


L’écran est à bien des égards la première vitrine d’un smartphone. Depuis le coup d’éclat d’Apple en 2007, l’évolution du design de ce dernier n’a pourtant pas été très rapide pour une telle industrie. Samsung la fait déborder avec sa gamme Galaxy Edge en 2015, LG a tenté de le courber en 2013, mais la seule véritable avancée fut la réduction progressive des bordures.

Depuis quelque temps, les choses s’accélèrent pourtant. Poussés par un désir d’innovation de la part des clients et une concurrence féroce, les constructeurs se démènent pour proposer de nouveaux « form factors » aux dalles de leurs smartphones. En attendant un futur pliable que l’on nous vend depuis (un peu trop) longtemps, voici un petit passage en revue de ce qui se fait actuellement

L’encoche

Elle a fait couler beaucoup d’encre depuis son apparition sur l’iPhone X (ou l’Essential Phone, au choix) en remettant au gout du jour le dilemme du verre à moitié plein. Pour certains, elle permettait de grappiller encore un peu plus d’espace sur l’écran, pour d’autres elle dénaturait le design du smartphone à la pomme.

Il faut dire qu’Apple n’y était pas allé de main morte, car cette dernière était particulièrement imposante, et que l’espace restant ne permettait pas d’afficher les notifications. Mais sa taille renfermait une des belles avancées en matière de reconnaissance faciale en 3D: FaceID.

Qu’on s’en serve ou non, force est de constater son efficacité. Beaucoup de ceux qui l’utilisent auraient aujourd’hui du mal à s’en passer. Mais pour fonctionner, le système doit se loger à l’avant et disposer d’un capteur True Depth qui prend de la place.

Ce design s’est malgré tout répandu sur de nombreux smartphones tout au long de l’année 2018, même sur ceux qui ne disposaient pas de FaceID.

Le récent Mi 8 Pro dispose d’une belle encoche

Un enthousiasme communicatif qui n’a pourtant pas été partagé par tous les amateurs de téléphonie, qui ont aujourd’hui l’impression que l’encoche grignote trop leur champ de vision. Assez vite, les constructeurs ont adopté un design en forme de goutte d’eau. Idéal pour un capteur photo, mais plus limité pour la reconnaissance faciale (en 3D).

Le “poinçon”

Cela peut paraître fou, mais l’encoche est déjà perçue comme un design ancien par les gens de l’industrie et les early adopters. Tous s’accordent à dire que la tendance de 2018 est à l’écran « punchole », poinçonné, à trou… Autant de synonymes pour décrire une dalle entourant intégralement le capteur photo frontal.

L’actualité risque de donner raison aux spécialistes étant donné que le Samsung Galaxy S10, le smartphone le plus attendu de ce début d’année, a adopté ce design. C’est aussi le cas du très convaincant Honor View 20.

Le Honor View 20

Comme vous avez pu le constater dans le test de ce dernier, l’intégration de la camera dans l’écran nous a paru très esthétique, amplifiant l’impression de n’utiliser qu’une dalle borderless. Le camouflage est si réussi qu’on oublie parfois la présence du capteur.

Crédits : Ben Geskin

En revanche, il n’est pas possible de profiter de la reconnaissance faciale 3D. On note aussi une petite gêne lorsqu’il s’agit de jouer en mode paysage, l’APN pouvant se situer à un endroit stratégique où les doigts se posent. Des défauts mineurs qui ne devraient pas empêcher la sortie d’une déferlante de smartphones empruntant cette configuration.

Le « slider »

Une troisième alternative a récemment émergé et elle pourrait bien combiner le meilleur des deux mondes : l’écran coulissant. Déjà adopté par le Xiaomi Mi Mix 3 et le Honor Magic 2, ce design permet de profiter d’un grand écran totalement sans bordure (ce que vise chaque fabricant) mais également d’un espace accueillant tous les capteurs déjà cités.

via GIPHY

Si la conception même de l’appareil pouvait soulever de vraies inquiétudes quant à la solidité générale, les retours sont excellents. La chaîne Jerry Rig Everything l’a récemment prouvé et a conclu que la conception du Mi Mix 3 était très bonne, contrairement aux systèmes motorisés comme ceux du Find X.

On peut certes toujours trouver à y redire. Le mécanisme empêche actuellement l’étanchéité du smartphone à l’eau et à la poussière, ce qui n’est pas le cas des designs cités précédemment. Il alourdit également un peu plus l’ensemble. Certains utilisateurs rapportent aussi que l’effort à exercer pour le faire glisser est un peu trop dur (ou pas assez !) et que les doigts ont donc tendance à glisser sur la dalle lors de la manœuvre. Des petits désagréments à connaître même s’ils ne pèsent pas forcément bien lourd dans la balance.

Les écrans du futur ?

À la vitesse où vont les choses, on peut hésiter à se décider maintenant. D’autant que d’autres types de dalles devraient faire leur apparition prochainement. C’est notamment le cas de l’écran pliable, qui est devenu un véritable marronnier technologique depuis le temps qu’on en parle. Samsung a d’ailleurs dévoilé son Galaxy F et devrait être suivi par plusieurs ténors du marché comme Huawei ou Xiaomi.

Mais vu les tarifs annoncés et la jeunesse de la technologie, on voit mal le très grand public se jeter dessus. On sait également que la marque Essential travaille sur l’implémentation d’une caméra sous l’écran, mais peu d’informations ont filtré.

Quel type d’écran vous convient le mieux ? Étant donné que certaines fonctionnalités sont absentes selon les designs, quelles sont celles dont vous ne pourriez pas vous passer ? La parole est à vous !





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.