GoG.com : C’en est bientôt fini du « prix équitable »


Pour essayer de s’imposer face à l’ogre Steam, CD Projekt a misé sur une meilleure relation avec ses clients et les développeurs sur sa boutique en ligne. Cette politique se traduit aussi bien par la vente de jeux sans DRM, mais également par la mise en place du principe de “prix équitable”.

Mauvaise santé

Malheureusement, ce dernier avantage à l’attention des consommateurs va disparaître. En 2018, GoG.com affichait des résultats financiers en baisse. L’une des premières conséquences est le licenciement d’une douzaine de salariés dans le cadre d’une restructuration économique.

L’autre effet visible de cette mauvaise santé financière est la disparition du remboursement de la différence de prix entre un pays et les États-Unis.

Dans le passé, nous étions capables de couvrir financièrement cette différence de prix en piochant dans notre marge, tout en maintenant un mince profit. Malheureusement, ce n’est plus le cas. En augmentant la part versée aux développeurs de jeux, nous réduisons mécaniquement la nôtre… Et en temps que magasin en ligne, nous ne pouvons pas vendre des jeux à perte“, explique CD Projekt dans un communiqué officiel.

Reste à savoir à quel point GoG.com envisage d’augmenter la part des développeurs. À l’heure actuelle, la plateforme de CD Projekt récupère 30% de la vente d’un titre. Mais l’arrivée de l’Epic Game Store et ses 88% laissés aux studios de développement n’a pas manqué de redistribuer les cartes. Si Steam a les reins suffisamment solides pour s’aligner voire surenchérir (ce qu’il n’a pas encore fait), pas sûr que GoG.com puisse se le permettre sans que les consommateurs en pâtissent.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.