La Nintendo Switch tombe souvent en panne, accuse 60 Millions de consommateurs





La Nintendo Switch est une console trop fragile, accuse 60 Millions de consommateurs. Dans un article, l’association de défense assure que de nombreuses consoles sont tombées en panne, moins de deux ans après leur mise en vente. Pour ne rien arranger, les coûts de réparation de la Switch sont mirobolants. Pire : le SAV de Nintendo chercherait à tout prix à rejeter la faute sur les consommateurs. 

nintendo switch tombe panne 60 millions consommateurs

« Carte mère endommagée, prise d’alimentation hors service… Les soucis techniques s’accumulent pour la Switch » explique 60 Millions de consommateurs. L’association recense les dysfonctionnements rencontrés par plusieurs utilisateurs. Le forum de 60 Millions fourmille d’ailleurs de témoignages accablants.

La Nintendo Switch est très fragile, assure 60 Millions de consommateurs

« La console ne s’allume plus ne charge plus et chauffe » relate un utilisateur. « Quand on met un jeu, rien ne se lance et le message d’erreur “impossible de lire la carte” s’affiche » rapporte une autre. D’autres rencontrent plutôt des soucis avec les Joy-Cons de la console, qui ne réagissent plus, ou avec le connecteur d’alimentation, qui refuse de fonctionner. Pour le gérant d’une boutique de réparation parisienne, ce n’est pas normal qu’autant de Switch tombent en panne. « Chaque mois, je reçois entre cinquante et une centaine de consoles Switch à retaper » explique-t-il, soulignant qu’une console rencontre généralement des problèmes après 5 ans d’utilisation. Or, la Nintendo Switch est sortie en 2017.

Le SAV de Nintendo rejette la faute sur les consommateurs

« J’ai moi aussi eu la désagréable surprise d’avoir ma console switch qui ne veut plus s’allumer » relate un autre  internaute. Après avoir envoyé la console au SAV de Nintendo pour réparation, il a reçu une facture de 230€…soit presque le prix d’une console neuve. La Nintendo Switch est en effet disponible au prix conseillé de 299€.

Dans la plupart des témoignages rapportés sur le forum de 60 Millions de Consommateurs, le SAV assure même que c’est l’utilisateur qui est à l’origine des dégâts. La garantie ne peut donc pas fonctionner. « Ce type de casse n’est pas couvert par la garantie, car il résulte d’une mauvaise utilisation du produit ou de l’utilisation d’un appareil de charge non officiel » explique le SAV de Nintendo à un joueur. Dans ces conditions, ils sont nombreux à vouloir faire valoir leur droit. Si vous pensez que vous n’avez pas anormalement abîmé la console et que la garantie commerciale devrait malgré tout s’appliquer, 60 Millions de consommateurs vous conseille de faire jouer la garantie légale de conformité, valable deux ans après l’achat.

Selon la loi, le vendeur doit apporter la preuve que c’est bien l’utilisateur le responsable de la panne et qu’il ne s’agit pas d’un défaut de fabrication. Pour ça, il vous suffit d’envoyer un mail à Nintendo en utilisant cette formulation « en vertu de l’article L. 217-9 du code de la consommation, je vous mets en demeure de remplacer ou de réparer cet appareil dans un délai de 15 jours ». 

De notre côté, nous n’avons jamais rencontré de dysfonctionnements majeurs avec la console. Avez-vous rencontré des problèmes avec la Nintendo Switch ? Votre console est-elle tombée en panne quelques mois après l’achat ? Comme s’est passé votre expérience avec le SAV de la marque ? On attend votre retour dans les commentaires.

Lire aussi : notre test de la Nintendo Switch






Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.