Lego trolle le Samsung Galaxy Fold avec une blague à se plier de rire


Les community managers sont des personnes formidables, et celui de Lego n’échappe pas à la règle. Quelques jours seulement après l’officialisation du Galaxy Fold de Samsung, le fabricant de petites briques danoises a réagi sur Twitter, en trollant ouvertement le nouveau téléphone pliable de la marque, et plus généralement tous ses concurrents. Dans une publication postée sur le réseau social au logo bleu, la marque a en effet dévoilé son tout nouveau Lego Fold, un jouet capable de se plier en deux qui n’est pas sans rappeler le smartphone pliable du constructeur coréen.

En utilisant la même iconographie que pour la campagne publicitaire du Samsung Galaxy Fold, Lego pousse le clin d’œil jusqu’au bout, avec des caractéristiques techniques qui laissent rêveurs. Moins cher et plus performant que son alter ego coréen, le Lego Fold a décidément (presque) tout pour faire de l’ombre au smartphone pliable, comme l’explique la légende du post en question : “Une étonnante couverture de 5 pouces capable de se déplier en un livre pop-up de 11 pouces. Un jeu à la créativité sans fin qui ne tombe jamais à court de batterie”. Le tout pour un prix avoisinant les 65€ sur Amazon, bien loin des 2 000 € annoncé pour le Galaxy Fold, on n’en demandait pas tant. Seul défaut, à ce prix-là, Lego ne prévoit aucun modèle 5G dans les mois à venir.

Si le fabricant de petites briques a encore une fois su prouver son sens de l’humour et du marketing viral avec cette publicité pour son anti-smartphone pliable, le produit n’est pourtant pas nouveau. Commercialisé à Noël dernier, le set de jeu Lego Ideas Once upon a brick se présente comme un livre de contes pour enfants de 859 pièces, réunissant les aventures du Petit chaperon rouge et de Jack et le haricot magique sous la forme d’un livre pop-up.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.