[MWC 2019] Nubia Alpha : une smartwatch avec un écran flexible impressionnant mais gadget


Il n’y a pas que les smartphones pliables dans la vie ! Avec cette affirmation, j’entend déjà comme réponse qu’il n’y en a même pas du tout, et que ces écrans qui se plient et se déplient ne sont qu’un délire de quelques technophiles friqués parcourant les allés du MWC. Vous n’auriez sans doute pas qu’à moitié tort ou raison, mais qu’importe, c’est acté : l’édition 2019 du salon de Barcelone a mis en lumière l’arrivée très prochaine de ce type d’appareils. Outre les spectaculaires Samsung Galaxy Fold et Huawei Mate X, d’autres produits porteurs de techno innovantes ont retenu notre attention comme le Nubia Alpha, une imposante smartwatch très fonctionnelle qui a la particularité d’être équipée d’un écran souple entourant la quasi totalité du poignet.

Le Nubia Alpha embarque donc un écran Oled flexible de 4,1 pouces. Alors oui, c’est surprenant, unique et ça permet d’afficher plus d’informations mais c’est tout de même plus gadget qu’indispensable. Si la marque met aussi en avant la possibilité de consommer des contenus multimédia sur un si grand écran on est tout de même en droit de se poser des question sur sa pertinence. Après le “wouah” en constatant que c’est effectivement possible, on se demande nécessairement quel est l’intérêt de regarder par exemple une vidéo qui fait le tour de son poignet ? Parce que du coup, une partie de celle-ci se trouve forcément masquée… J’ai là une piste, un début de réponse à cette interrogation : rien.

Entre son imposante taille et ses lignes peu heureuses, la montre ressemble honnêtement à un prototype bien qu’il s’agisse là d’une version presque finale. Vraiment massive et pesant son poids (un peu plus de 160 grammes) elle n’est ni agréable, ni jolie à porter.  L’écran se voit flanqué d’un appareil photo avec un capteur de 5 Mégapixels (f/2.2) qui comme vous vous en doutez reste plus qu’anecdotique. Je me demande d’ailleurs qui a déjà utilisé la caméra de son Apple Watch… De l’autre côté, on trouve un capteur Infra-Rouge pour la navigation gestuelle. Eh oui, en passant doucement sa main au dessus, vous pouvez décider de switcher vers la gauche ou la droite, ou bien de faire défiler l’écran vers le haut ou vers le bas. Entre nous, ça fonctionne à peu près bien mais il a fallu parfois s’y prendre à plusieurs reprises. Je leur laisse le bénéfice du doute : les conditions lumineuses d’un salon sont rarement optimisées pour ce type d’exercice.

Et sinon, qu’est-ce qu’on trouve à l’intérieur de ce drôle d’accessoire ? La puce Snapdragon 2100 de Qualcomm qui a déjà fait ses preuves depuis quelques années maintenant sur les smartwatches Google Wear OS, anciennement Android Wear.  Rappelons que les montres les plus haut de gamme et récentes commencent depuis fin 2018 à s’équiper du Snapdragon 3100 comme la MontBlanc Summit 2 que nous avions testé au Journal du Geek. Sa batterie a une capacité de 500 mAh ce qui n’a rien de très extraordinaire surtout avec un tel écran.

Une première version Bluetooth et Wi-Fi sortira à l’international en avril prochain pour un prix de 449 euros. Pour profiter d’une carte e-Sim et donc l’utiliser sans avoir besoin d’appairer son smartphone avec il faut compter cent euros supplémentaire mais aussi un brin de patience pour la voir débarquer en Europe : Nubia parle d’une sortie prévue en septembre, au mieux. C’est bien dommage car c’est bien là un excellent argument de vente !

Une montre connectée, indépendante et avec une batterie décente, c’est tout ce qu’on demande pour 2019.  Des critères pour lesquels la Nubia Alpha semble difficilement répondre. Néanmoins, si vous êtes un fou de gadget, que vous avez 500 euros à dépenser et que vous souhaitez faire un bond dans le passé pour vous prendre pour un super détective ou une espionne alors… pourquoi pas ?



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.